En effet, je défends la/ma planète, ses habitants, ses valeurs, la vie... Je ne supporte pas la pollution, la surexploitation (quasiment toujours commerciale) de nos ressources, la maltraitance humaine et animale, le capitalisme, l’oligarchie des tenants de l’argent, le vol, l’irrespect, les lobbies industriels, les technologies assassines (nucléaire, pharmacie, chimie, OGM, nano...), la violence sous toutes ses formes, le paraître... Oui, vous pourrez me répondre que ce sont des généralités/banalités que même les Miss France revendiquent mais il est toujours bon de le faire savoir et surtout de vivre en accord avec ces valeurs, ces convictions !

Utopie ? NON ! Juste envie d’espérer qu’on peut encore changer ce monde ! Retrouver de l’humanité. Je suis persuadé que le changement de société qui s’opère actuellement (lentement, je vous l’accorde mais le système a une telle inertie) nous ramènera à de vraies valeurs, à ce monde d’avant qu’on aimait tant (ou en tout cas, plus). Oui, si on regarde les évolutions actuelles, nous retournons vers les valeurs d’il y a un demi-siècle : le partage, le local, l’entraide, la solidarité, la proximité à la nature, la consommation raisonnée (même si je n’aime pas ce terme qui donne droit à toutes les interprétations et abus), l’autonomie alimentaire...

Alors, ne me traitez plus d’écolo mais d’humaniste, s’il vous plaît. Merci.

Fraternité...